Jeanne Fabre est collaboratrice au sein du bureau de Paris de Latham & Watkins et membre de la pratique Healthcare & Life Sciences de la firme. 

Elle conseille des sociétés multinationales et des start-ups dans les secteurs pharmaceutique, des biotechnologies, des dispositifs médicaux, des cosmétiques et de l'agro-alimentaire sur une grande variété de questions réglementaires européennes, nationales et transfrontalières complexes, en ce compris les essais cliniques, les autorisations de mise sur le marché, les questions de prix et remboursement, la promotion et la publicité, les obligations post-commercialisation, les contrats et les questions connexes de conformité.

Mme Fabre a également développé une solide expertise dans le domaine pharmaceutique. Depuis son Master II, elle a travaillé plus de trois ans pour plusieurs entreprises, tant pour des filiales locales qu’une société mère. Pendant 18 mois, elle a été détachée à temps partiel auprès d’un laboratoire pharmaceutique spécialisé dans les maladies rares, puis ensuite pendant 3 mois auprès d'un autre laboratoire pharmaceutique. Elle est intervenue sur un large éventail de sujets réglementaires (tels que les études observationnelles, ATU et post-ATU, des contrats de prestation de services, de consultant, de paiement à la performance, des questions relatives au prix des dispositifs médicaux et médicaments).

Jeanne a récemment représenté :

  • BC Partners dans le cadre de son acquisition de Havea, leader français de la santé naturelle sur le marché européen
  • Astorg dans le cadre de l'acquisition CordenPharma, un leader dans le développement et la fabrication pharmaceutique, auprès de International Chemical Investors Group (ICIG), un groupe industriel privé
  • Une importante association européenne de l'industrie pharmaceutique sur diverses analyses stratégiques juridiques et politiques du cadre européen régulant l'innovation dans le développement de produits pharmaceutiques, en ce compris des évaluations approfondies des procédures d’autorisation de mise sur le marché accélérées, de la reconversion de médicaments (« drug repurposing »), de l’évaluation étendue du risque environnemental (« eERA »), et des essais cliniques complexes et virtuels, la dérogation pour la fabrication et le stockage des produits protégés par CCP, et d'autres questions de pointe qui ont inspiré la stratégie scientifique réglementaire de l'EMA et la stratégie pharmaceutique de la Commission Européenne*
  • Représentation avec succès d'une entreprise pharmaceutique dans le cadre de contentieux commerciaux en matière de publicité pour les médicaments en France*
  • Un grand nombre d'acteurs des sciences de la vie sur les procédures d'urgence sanitaire et les risques et responsabilités réglementaires et juridiques liés au développement rapide et à la mise à disposition des tests de diagnostic Covid-19, en ce compris l'utilisation d'urgence des laboratoires cliniques et de diagnostic, l'auto-assemblage de kits de diagnostic par les employeurs, la qualification et la validité de différents types de tests (y compris les autotests), et le développement de solutions numériques pour sensibiliser le public*
  • Une plateforme globale de commerce électronique de premier plan sur de nombreuses évaluations des risques juridiques et d'application de la loi liés à la vente et à la publicité en ligne d'une grande variété de produits réglementés dans les principaux États membres de l'UE, en ce compris la vente en ligne de médicaments et les exigences connexes relatives à l'établissement de pharmacies en ligne, les tests de diagnostic, les dispositifs médicaux, les produits cosmétiques, les aliments et les boissons, ainsi que d'autres produits réglementés*
  • Un grand nombre d'entreprises actives dans le secteur des sciences de la vie sur les réglementations françaises « anti-cadeaux » et transparence (« sunshine act »)*
  • Un grand nombre d'entreprises cosmétiques et agro-alimentaires de renom sur des questions complexes de qualification « borderline » de produits liées aux produits innovants et aux allégations cosmétiques ou de santé associées*
  • Plusieurs fonds d'investissement et laboratoires pharmaceutiques sur le cadre juridique et réglementaire et l'évaluation des risques liés aux transactions relatives à l’acquisition de médicaments/dispositifs médicaux, de sociétés spécialisées dans les sciences de la vie*

*Dossier traité avant de rejoindre Latham

Bar Qualification

  • Avocat (Paris)

Education

  • Master II in Health Law, University of Paris V (Descartes), 2015
    cum laude - salutatorian
  • Master I in Business Law, University of Paris XII, 2014
    magna cum laude
  • Bachelor of Law in Private Law, Université de Poitiers, 2013
    cum laude

Languages Spoken

  • English